LA CITÉ SCOLAIRE D’AUBERVILLERS, UNE LEÇON DE VIE – IL APPRENAIT À COMPTER.

Un événement de plus qui m’avait marqué et bouleversé : le manque de connaissances de beaucoup d’élèves du niveau collège. Un midi, j’allais prendre une petite pause dans notre salle des profs d’EPS quand je vis un élève jouer aux fléchettes avec une de mes collègues. Elle m’expliqua qu’elle lui faisait une heure de soutien scolaireLire la suite « LA CITÉ SCOLAIRE D’AUBERVILLERS, UNE LEÇON DE VIE – IL APPRENAIT À COMPTER. »

LA CITÉ SCOLAIRE D’AUBERVILLERS, UNE LEÇON DE VIE – LA CLASSE DES NON-FRANCOPHONES

Pour cette première partie, je souhaiterai aborder mon année passée avec ma classe d’élèves non-francophones. En effet, ces élèves m’ont beaucoup marqué, et ils ne le savent certainement pas, mais ils m’ont énormément appris sur mon enseignement et sur moi-même. La première fois que j’ai eu ces élèves en classe, c’était un flop total ! EnLire la suite « LA CITÉ SCOLAIRE D’AUBERVILLERS, UNE LEÇON DE VIE – LA CLASSE DES NON-FRANCOPHONES »

LES GALÈRES D’UN TZR

Mon temps de travail au lycée se prolongeait car mon collègue ne pouvait absolument pas reprendre. J’ai été sur le poste sans embuche jusqu’aux vacances d’octobre. Mais celui que je remplaçais avait du faire prolonger son arrêt. Et voilà qu’à la fin des vacances, je n’avais pas de contrat pour reprendre. Sans véritablement savoir ceLire la suite « LES GALÈRES D’UN TZR »

UN POSTE D’EXPERT POUR UN NÉO-TITULAIRE

Après remise de mon emploi du temps, qui certes était très avantageux, je ne peux pas m’en plaindre. J’ai surtout découvert que j’allais avoir des élèves de la 6ème à la terminale, en passant par une classe d’élèves non francophones. Le seul niveau de classe que je n’avais pas, c’était une classe de 3ème. CommentLire la suite « UN POSTE D’EXPERT POUR UN NÉO-TITULAIRE »

Créez votre site Web avec WordPress.com
Commencer